Nouvelles

1 Février 2021

Le mois de Janvier Pinèdois

Le mois de janvier fut bien rempli, beaucoup plus que ce que nous avions envisagé. Le travail mental, le travail physique et les défis furent au rendez-vous. Janvier fut, dans un premier temps, notre toute première expérience de paniers d’hiver, que nous avons distribués aux 300 membres Pinèdois chaque semaine. La neige sur la route vers les points de chute fut un défi pour certains de nos jeunes conducteurs qui ont appris ce que c’était que de rester pris et d’attendre sagement que Louis, super-héros sur son tracteur, vienne les secourir. Parlant de neige, nos travailleurs étrangers ont découvert une nouvelle saison lors de ce premier mois de janvier passé au Québec, et les joies du pelletage qui viennent avec celle-ci. Les inscriptions pour mai 2021 ont, dans un second temps, été lancées. Nombreux sont ceux qui désirent se nourrir localement à l’année et nous sommes fiers de pouvoir rendre cela possible. Nous avons également choisi avec soins les nouveaux produits et les nouveaux fournisseurs qui figureront dans notre boutique pour l’année 2021. Nouveaux membres et nouveaux produits viennent nécessairement avec de nouvelles personnalités au sein de l’équipe Pinèdoise, d’où le recrutement pour combler certains postes vacants. Les derniers défis du mois furent divisés selon les forces de tous et chacun. D’une part, les cerveaux se sont fait aller au bureau pour terminer le bilan financier de la ferme et la saisie financière de celle-ci, la planification de la rotation des cultures et des implantations au champ, puis dans la mise en place d’un plan pour le projet poulets. D’autre part, les bras ont été utilisés afin de transporter et trier toutes les réceptions de semences, de sacs de terreau, de fertilisation et des autres intrants qui serviront à l’implantation en serre et aux champs. Finalement, ceux qui savent se servir de leurs mains se sont salis à exécuter les travaux au niveau de la machinerie, soient l’entretien et la réparation des tracteurs et des camions et à s’occuper des semis poivrons et de tomates.