Nouvelles

23 septembre 2022

Les LUMIÈRES de notre complexe !

Au Québec, la lumière naturelle devient insuffisante pour la production en serre dès l’automne à février. La solution pour compenser à ce manque est l’utilisation d’un éclairage d’appoint. La durée et l’intensité de cet éclairage dépendent du type de culture et doivent être ajustées à la température ainsi qu’à l’enrichissement au CO2. L’utilisation d’éclairage d’appoint est le seul moyen de produire douze mois par année au Canada. La ventilation en serre est aussi indispensable lors de la saison hivernale. En effet, la différence de température entre l’extérieur et l’intérieur est si importante qu’elle rend la gestion de l’humidité difficile et favorise la propagation des maladies. Il est essentiel de choisir les bons moments pour démarrer la ventilation afin de ne pas développer des conditions qui rendent les plants faibles et susceptibles aux maladies. Les plants de serre ont besoin de chaleur, il est nécessaire d’offrir cette chaleur au moment voulu et tout au long de la journée. Les outils préconisés pour la culture en hiver sont les écrans thermiques et un réseau de chauffage au niveau des plants. Le chauffage apporté par l’éclairage artificiel représente également une source de chaleur qui s’ajoute à celle des autres outils. Une serre haute technologie ainsi équipée optimise la culture en serre en hiver. Le choix des meilleures variétés pour cette période de production afin d’éviter plusieurs maladies fongiques.

Le complexe de serres quatre saisons est muni de toiles thermiques disposées à l’intérieur des chapelles dédiées à la production. On en retrouve notamment les dessous du toit ainsi que les côtés du complexe. Il est possible de contrôler indépendamment les toiles par sections, ce qui permet de fermer ou de déployer celles-ci selon les besoins. Ces toiles assurent plusieurs fonctions. Dans un premier temps, elles permettent de conserver la chaleur à l’intérieur du complexe, élément particulièrement important pour garder les plants au chaud lors des hivers caractéristiques Québécois. Dans un second temps, ces précieuses toiles (noires à l’extérieur et blanches à l’intérieur) permettent une optimisation de la photosynthèse. Finalement, ces toiles permettent de limiter considérablement la pollution lumineuse que pourrait engendrer les lumières thermiques de nuit. Le voisinage pourra ainsi dormir tranquille